histoim

 

En 1836, Monsieur Pierre FOUQUÉ (1809-1863) obtint du recteur le droit d’ouvrir une pension au coin de la rue Auvray et de la rue d’Essling au Mans. Cet établissement vit sa fréquentation augmenter rapidement. Dès 1841, la Pension de Pierre et Françoise FOUQUÉ scolarisait 72 élèves. En 1861, les pensionnaires atteignirent le nombre de 120 élèves. Monsieur FOUQUÉ négocia alors l’achat d’une propriété toute proche et plus spacieuse : il s’agit de la maison de la cour Marengo… celle actuellement dédiée aux classes de primaire !

A l’époque, la Chapelle était inexistante et les élèves suivaient les offices de Notre Dame de la Couture. Le fils FOUQUÉ devint directeur de la Pension, puis prêtre. Il fit l’achat de bâtiments mitoyens. On le nommait Monseigneur Gabriel FOUQUÉ (1845-1908), et c’est sous sa direction, en 1888, que l’institution prit le nom de Saint Louis, et devint Collège Diocésain.

Les achats et réalisations architecturales se poursuivirent, dans le but d’agrandir l’Institution Saint-Louis et de la rendre toujours plus fonctionnelle et agréable. En 1928, le Collège était fréquenté par 250 élèves. Ce n’est que depuis 1977 que l’Etablissement Saint-Louis a gagné sa superficie actuelle, au fil des achats, grâce à une commission des finances efficace et à des parents généreux.

Les travaux, projets et rénovations n’ont jamais cessé. De la modernisation du self à la mise en place de vidéo projecteurs dans les classes, en passant par l’ouverture d’un atelier multimédia, d’un pôle scientifique ou d’outils informatiques récents, tout a été fait pour que l’Etablissement Saint-Louis se développe avec dynamisme et vive avec son temps.

A la rentrée 2011, la grande nouveauté fut le cartable numérique avec un ordinateur portable pour chaque élève de 6ème. L'ordinateur portable a ensuite pris la forme d'une tablette tactile pour les élèves qui le souhaitaient. Le groupe scolaire Saint Louis est en constante évolution.

Aujourd'hui les livres numériques prennent le pas sur la tablette et les livres scolaires "papier" ; en un "clic" on a accès aux livres des différentes disciplines et on peut ainsi avoir un cartable très allégé.

Pour ce qui est de l'évolution des infrastructures, l'année scolaire 2017/2018 verra la construction d'une extension de l'espace de restauration ; les élèves accueillis étant de plus en plus nombreux, l'établissement se doit d'adapter et d'optimiser l'accueil sur temps de repas.